Expérimentations nazies à Strasbourg. Le débat relancé

Publié le 11 juillet 2017

 

Pour réécrire de façon « rigoureuse » cette page sombre de l’histoire, l’université de Strasbourg a décidé de mandater une commission historique, indépendante, présidée par deux professeurs de Berlin et d’Oxford. France Bleu

Un « travail colossal », détaille Christian Bonah, professeur d’histoire des sciences à l’université de Strasbourg, auteur de  » : « Il s’agit de milliers d’objets qu’il faut identifier, inventorier, comprendre d’où ils viennent et déterminer s’ils sont liés à des activités criminelles. »

Christian Bonah, Anne Danion-Grilliat, Josiane Olff-Nathan, Norbert Schappacher ont analysé le passé difficile de la Reichsuniversität qui exigeait un regard croisé franco-allemand. Nazizme, science et médecine présente des aspects inédits de cette histoire

 

 

Actualités

Abonnez-vous à notre lettre d’info