Antoine Barnave

ISBN/EAN 978-2-35815-239-6

22,00 EUR

380 pages

juin 2018

Mon ami Antoine Barnave, ou la monarchie en sursis

Quel destin romanesque, mais combien court et tragique, que celui de ce jeune bourgeois grenoblois qui aurait, dit-on, inspiré Stendhal lui aussi natif de Grenoble, dans plusieurs de ses personnages !

Antoine Barnave avait de multiples dons : il était riche, beau, brillant et reconnu par ses pairs – avec Mirabeau – comme le meilleur orateur de l’Assemblée nationale constituante. Il contribuera, avant les états généraux, à soulever sa province natale, le Dauphiné, contre la monarchie absolue. Après la fuite du roi à Varenne, il ira chercher la famille royale pour la ramener à Paris ; puis il se fera le conseiller secret de la reine Marie-Antoinette et réussira, grâce à son éloquence, à sauver momentanément la royauté, ce qui entraînera sa perte.

Antoine Barnave mourut à trente et un ans, victime, comme tant d’autres, de la Terreur révolutionnaire.

 

Image de couverture : Barnave, Antoine (1761-1793). L’Homme du peuple l’homme de la cour :
Tantot froid tantot chaud
Tantot blanc tantot noir
A droite maintenant mais autrefois a gauche
Je vous disoit bon jour, et je vous dis bon soir.

Estampe, auteur non identifié. 1791. Bibliothèque nationale de France

 

 

D’autres livres de cet auteur