Dictionnaire des idées mal reçues

ISBN/EAN 978-2-35815-175-7

14,00 EUR

170 pages

Dictionnaire des idées mal reçues. PAMPHLET SYMPATHIQUE

« De tous temps, les pamphlets ont changé la face du monde. » Paul-Louis Courier

Réfléchir avant d’agir : péché mortel pour le chirurgien ; la sauvegarde du malade.
Professeur : enseigne ce qu’il sait.
Diagnostic : perte de temps avant d’opérer. Peut être établi après l’intervention, à tête reposée.
Progrès : faire de mieux en mieux ce qu’il ne faudrait plus faire.
Chirurgie préventive : façon élégante d’avoir les complications avant d’avoir la maladie.

Échecs : tenter d’en tirer le maximum de bénéfices. Insister sur le courage qu’il faut pour les surmonter.
Académiciens : les admirer pour leur longévité. Leur rareté est le garant de leur qualité. L’élite de la profession. Que ferions-nous sans eux ?
Spécialiste : sait faire au moins une intervention.
Consentement éclairé : accord de deux ignorances qui s’approuvent mutuellement.

Examen : conflit d’intérêts ; le professeur est juge et partie, coach et arbitre. C’est son enseignement qu’il note.
Intelligence : façon d’utiliser ses défauts.
Ignorant : celui qui ne sait pas ce que vous savez.
Étudiants : les employeurs des professeurs.
Guérison : un malade de perdu.
Malades : parler à ceux qui vont bien, écouter ceux qui vont mal.
Erreur médicale : conséquence du progrès médical ; les ignorants ne font pas d’erreurs.
On naît poète, fou ou rêveur, mais on devient artisan chirurgien !
Alzheimer : Plus je la vois, plus elle me manque.

_


Imprimez le bon de commande