Les Moreau de Tours

22,00 EUR

250 pages

septembre 2017

Les Moreau de Tours

Préface de Aimé Charles-Nicolas

Entre le besoin de vénérer et la tentation de déboulonner, l’étude des célébrités doit choisir le juste milieu. Telle est la position des historiens qui se sont attachés à la présentation des œuvres et du destin – finalement contrarié – de la dynastie des Moreau de Tours.

La « statue du Commandeur » de Jacques-Joseph Moreau (1804-1884) avait été élevée par ses fils : Paul, l’aliéniste, son continuateur, Georges, peintre de la Belle Époque et de la saga familiale. Mais la gloire de Jacques-Joseph tenait aussi à sa biographie, monument de piété respectueuse, qu’avait rédigée son élève Ritti.

L’adulation dont Du hachisch et de l’aliénation mentale fut l’objet au XXe siècle, par H Ey, par H Baruk etc. sera ainsi questionnée et une foule d’informations inédites seront révélées dont l’étrange internement d’un A. Moreau de Tours, auteur d’un opuscule sur le maté.

Ouvrage publié avec le soutien de la Société médico-psychologique.

Auteurs : Michel Caire, Jacques Chazaud, Pierrette Estingoy, Jean-Claude Féray, Jean Garrabé, Thierry Haustgen, Patrick Hourdé, Jean-Pierre Luauté, Marc Masson, Philippe Mazet, Michèle Rault, Olivier Saladini, Olivier Walusinski

 

Illustration de couverture : Jacques-Joseph Moreau de Tours (Collection AP-HP © Bridgeman Paris Office).