Villes d'eaux d'Ile-de-France

ISBN/EAN 978-2-35815-184-9

14,00 EUR

150 pages

Villes d’eaux d’Ile-de-France

Le XIXe siècle et le début du XXe furent le théâtre d’une véritable « ruée vers l’eau ». Plusieurs régions riches en patrimoine sourcier profitèrent de cet engouement : l’Auvergne, les Pyrénées, etc.

Moins généreusement dotée, l’Île-de-France ne bénéficia pas, ou trop peu, de cette dynamique nationale. De nos jours, hormis l’établissement thermal d’Enghien-les-Bains et quelques eaux de source embouteillées à Brignancourt, Chelles, Franconville et Saint-Lambert-des-Bois, les traces de cette époque entreprenante sont modestes.

Pourtant, les initiatives furent nombreuses : des sources franciliennes ont été exploitées pour leurs vertus bienfaisantes alléguées, sous forme de bains ou sous forme de boissons consommées directement au griffon ou embouteillées, parfois même dans le cadre de rituels de dévotion.

Image de couverture : Illustration non signée tirée du livret Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, ville d’eaux (vers 1915). Coll. CRTL.

Publié avec l’aide de l’université Paris Diderot (Cerilac) et de l’association Actinopolis (actinopolis@laposte.net)

 _

D’autres livres de ces auteurs